Mercredi 26 mai
Entretien avec Jean-François CHARVAT, Directeur Général de Cuisines Références

Enseigne spécialisée dans la cuisine équipée, Cuisines Références fait partie du groupe FBD (Franchise Business Division) qui porte également les enseignes de cuisine Ixina, Cuisine Plus et VandenBorre Kitchen en Belgique. Cuisines Références a été créé en 1989, et compte aujourd’hui 104 magasins sur le marché français, positionnés sur le segment premium. La particularité de l’enseigne est qu’elle est pluri fournisseurs et pluri métiers : c’est ainsi qu’elle s’est intéressée à ESPRITCUISINE et ESPRITMEUBLE puisque Cuisines Références vend des cuisines équipées, part la plus importante de son chiffre d’affaires, mais aussi du dressing, du rangement, de la salle de bains et se développe de plus en plus vers l’aménagement d’intérieur au sens large. Entretien avec son directeur général, Jean-François Charvat. 

 

Quelles sont vos actualités sur ce début d’année ?

Nous travaillons toujours au fort développement de l’enseigne, avec l'ouverture, cette année, de 18 magasins, ce qui est considérable. Depuis le début de l’année, nous avons déjà ouvert à Arras, Pont Audemer, Rennes, Ancenis, Livry Gargan et en banlieue lyonnaise… 

On revoit également l’intérieur de nos magasins avec de nouvelles ILV (informations sur le lieu de vente) qui sont beaucoup plus qualitatives, et nous avons refait tout le print : nouveau catalogue, nouveau magalogue et nous avons aussi développé un catalogue spécialisé sur le rangement. Nous sommes également en train de déployer dans le réseau une solution informatique de back office et nous avançons également sur notre projet de CRM, pour le pilotage de la relation clients. 

 

Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce nouveau concept de salon ESPRITCUISINE qui réunit tous les métiers de l’ameublement et où vous exposerez fin novembre 2021 ?

On participe à des salons, événements et activités uniquement dédiés à la cuisine équipée, et on souhaitait aller au-delà, pour être en accord avec notre principe et axe de développement sur ce que l’on appelle le “more than kitchens”. C'est -à -dire aller au-delà de la cuisine, à la rencontre d’intervenants, professionnels, d’éventuels futurs partenaires dans le monde de l’ameublement au sens large. En effet, nous développons l’aménagement d’intérieur, mais aussi tout ce qui est du living : bibliothèques, meubles TV… En ce sens là, nous revenons quelque part à nos racines, car Cuisines Références a été créé en 1989 par le GRAM (enseignes de magasins de meubles : l’Ameublier, Galeries des Tendances, Arrivages, Capt’ain Oliver …) qui fait partie des intervenants d’ESPRITMEUBLE. Nous avons aussi quelques - uns de nos magasins - environ 10% -  qui, au-delà de l’enseigne Cuisines Références, sont également des spécialistes du meuble, avec des enseignes bien connues, qui comptent sur le marché français. 

 

Quels sont vos objectifs de développement de business additionnel sur ESPRITCUISINE, que ce soit avec vos clients spécialistes cuisine, les magasins de meubles ou les architectes et décorateurs d’intérieur, les promoteurs ou le monde de l’hôtellerie ?

C’est justement ce que l’on attend des Salons : le premier peut être d’offrir aux professionnels qui exploitent déjà des magasins de meubles, l’opportunité de les rencontrer à travers le Salon pour leur offrir la possibilité de se diversifier et d’investir sur un marché porteur, celui de la cuisine équipée, avec une enseigne de proximité, au positionnement adapté et plutôt premium, puisqu’on considère que Cuisines Références est l’enseigne qui offre le meilleur ratio coût d’investissement - accompagnement - professionnalisme. Le fait de pouvoir rencontrer beaucoup de franchisés, de concessionnaires, d’exploitants de magasins de meubles nous intéresse pour pouvoir échanger avec eux et peut-être offrir à certains de pouvoir se diversifier dans notre beau métier qu’est la cuisine équipée. Et pour nous, bien sûr, à l’inverse, c’est l’avantage de pouvoir densifier notre maillage sur le territoire français. 

De surcroît, dans nos magasins, la part du chiffre d’affaires liée à des apporteurs d’affaires (architectes, architectes d’intérieur, décorateurs, marchands de meubles) contribue très favorablement au développement et à la croissance de Cuisines Références et en ce sens c’est aussi intéressant d’être présent sur un salon pour échanger avec eux, nouer d’éventuels nouveaux partenariats… 

 

À lire aussi …
Entretien avec Patrick Prigent, président de la FNAEM (Fédération du Négoce de l’Ameublement et de l'Équipement de la Maison)
Mardi 09 mars
[RE]TROUVAILLES 2021 : Une nouvelle édition d’ESPRITMEUBLE !
Mardi 09 mars
3 tendances déco pour 2021 !
Mardi 09 mars

2021 offre son lot de tendances colorées, douces et agréables, pour se concocter un intérieur harmonieux. Que nos journées soient organisées chez nous en télétravail, ou qu’il ressemble à un havre de paix où y passer ses week-ends, une chose est sûre, il est essentiel de s’y sentir bien. 



 



L'indémodable velours



Matière phare du XVe siècle, le velours a réussi son pari de traverser les siècles avec brio. Inventé au Moyen-Âge dans la région du Cachemire en Inde, il connaît ensuite un vif succès en Europe. Depuis, il est parvenu à s’intégrer dans les pièces à vivre, comme au cœur des chambres à coucher. Et en 2021, il s’impose à nouveau, grâce à son tissu haut de gamme à intégrer par touches à sa déco, ou sur des pièces phares comme les canapés et fauteuils. 



 



Le terrazzo et ses couleurs minérales



Au départ, le terrazzo est un matériau de sol composé de plusieurs fragments polis de pierres naturelles, de marbre coloré et de ciment. Il trouve son origine à l’Antiquité, et porte le nom d’un commune italienne de la province de Vérone. Il est également parvenu à traverser les âges, après un franc succès dans les années 20 puis au début des années 90. Aujourd’hui, ce matériau prisé se décline en objets de design comme en touches à parsemer chez soi. 



 



Des meubles avec des courbes pour adoucir son intérieur 



Ce n’est plus un secret, fauteuils et canapés sont les pièces maîtresses d’une pièce à vivre. En 2021, le “Squircle” - mot anglais issu de la combinaison de « square » (carré) et « circle » (rond) - et ses formes arrondies s’impose comme une évidence. Pas seulement à travers ses douces assises, car le “Squircle” peut se décliner à travers étagères, miroirs, tables ou chaises. Le mot d’ordre, vous l’aurez compris, des courbes pour harmoniser son intérieur. 

Quel bilan pour le marché du meuble en 2020 ?
Lundi 30 novembre