Mercredi 05 mai
Entretien avec Franck PELLE, Président du Directoire d’Eberhardt

Multi-spécialiste dans l’univers de l’électroménager, Eberhardt est l’un des grands distributeurs de marques européennes du secteur, depuis près d’un demi-siècle. Plusieurs marques spécialistes se complètent dans une même cuisine : Liebherr pour la partie froid, Asko pour tout ce qui concerne le lavage et la cuisson, et Falmec pour l’aspiration dédiée. Cette offre complète, sous trois marques spécialisées et européennes, sera présente du 20 au 23 novembre prochain lors d’ESPRITCUISINE, nouveau secteur fort du salon ESPRITMEUBLE. 

 

Quelles sont vos actualités sur ce début d’année ?

Il y a tout d’abord l’actualité de notre environnement professionnel : le changement d’Energy Label notamment sur le froid qui a généré énormément de contraintes de changements d’expos, en particulier chez les cuisinistes qui exposent souvent du matériel intégrable ou en inox. Il a fallu vendre le matériel rapidement car l’Energy Label changeait, donc les références aussi. 

La deuxième actualité a été une demande toujours aussi forte. Nous devons même comparer nos résultats 2021 à 2019, tant l’année 2020 a été chaotique et ne peut servir de référence. Les cuisinistes sont les mieux servis car chez Eberhardt nous avons appliqué la politique du “premier à commander, premier servi”, quelle que soit la taille du client, sans exception. Les cuisinistes commandent longtemps à l’avance et nous livrons par ordre de priorité des commandes. Cependant, si nous avons été irréprochables jusqu’en novembre 2020, nous subissons désormais des ruptures, par pénurie mondiale de matières premières et composants.

Nous avons aussi des actualités produits, pour chaque marque. Pour Liebherr, toute la gamme intégrable a été changée début 2021 sans aucune exception, et nous avons reçu un très bel accueil auprès notamment des cuisinistes. Pour Falmec, nous avons eu le déploiement de la technologie Circle-Tech qui permet d'être très efficace dans la filtration des graisses et odeurs, et autorise des possibilités esthétiques décuplées. Quant à Asko, nous avons sorti, en niche de 45cm, un four 5 en 1 pour lequel l'accueil des clients est excellent.

 

Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce nouveau concept de salon ESPRITCUISINE qui réunit tous les métiers de l’ameublement et où vous exposerez fin novembre 2021 ?

Ces décisions sur des démarrages sont toujours une question de rencontres. J’ai aussi apprécié la forte remise en question, démontrant une certaine flexibilité, qui est déjà une grande qualité sur un marché désormais si mouvant. Se poser de telles questions est un critère de qualité des organisateurs. Puis j’ai constaté que tout avait été axé sur la convivialité, l'animation, le contact. C’est une profession qui veut s’exprimer, on ne convainc pas avec des mots mais par un rassemblement et des mises en situation. Ça donne vraiment un esprit, qui colle à sa baseline, ESPRITmeuble, un état d’esprit de convivialité, de rassemblement. On est dans la construction de quelque chose de sérieux, sans penser dès le début à ce que ça va nous rapporter, mais plutôt à la philosophie de ce qu’on veut faire. On met bien l’outil au service de l’objectif long terme.

 

Quels sont vos objectifs de développement de business additionnel sur ESPRITCUISINE, que ce soit avec vos clients spécialistes cuisine, les magasins de meubles ou les architectes et décorateurs d’intérieur, les promoteurs ou le monde de l’hôtellerie ?

Le but principal n’est pas d’avoir de nouveaux contacts, mais plutôt de ne plus avoir cette séparation qui a existé beaucoup trop longtemps et qui existe encore parfois, entre “le bois” et l’électroménager. Il y a encore beaucoup de centrales aujourd’hui où l'électroménager se situe dans un département “Accessoires” alors que ça constitue une bonne partie de la rentabilité du magasin. Je ne conçois plus cette séparation pour des raisons commerciales et pragmatiques : je ne vois pas comment on peut créer un endroit harmonieux en s’adressant à deux prestataires  ni comment on peut faire évoluer nos propres produits hors de la sphère cuisine. C’est nous les fournisseurs qui allons manquer d’imagination si on ne pose pas nos produits, en situation, dans des cuisines pour voir quel en est le véritable rendu. 

La rencontre est importante à ESPRITCUISINE, mais elle a lieu dans les deux sens : aux cuisinistes de se dire “je ne vois pas comment je peux vendre un univers harmonieux sans m'être soucié de l'électroménager”, et aux fournisseurs de répondre “comment puis-je faire évoluer mes produits correctement si je ne les mets pas en situation dans une cuisine, comme c’est le cas sur le salon”. 

 

Grâce à ESPRITCUISINE, j’aimerais que nous renforcions encore cette proximité, cet échange, avec les cuisinistes. Nous avons besoin de cette expertise mutuelle pour satisfaire l’exigence élevée des consommateurs. 

À lire aussi …
Entretien avec Patrick Prigent, président de la FNAEM (Fédération du Négoce de l’Ameublement et de l'Équipement de la Maison)
Mardi 09 mars
[RE]TROUVAILLES 2021 : Une nouvelle édition d’ESPRITMEUBLE !
Mardi 09 mars
3 tendances déco pour 2021 !
Mardi 09 mars

2021 offre son lot de tendances colorées, douces et agréables, pour se concocter un intérieur harmonieux. Que nos journées soient organisées chez nous en télétravail, ou qu’il ressemble à un havre de paix où y passer ses week-ends, une chose est sûre, il est essentiel de s’y sentir bien. 



 



L'indémodable velours



Matière phare du XVe siècle, le velours a réussi son pari de traverser les siècles avec brio. Inventé au Moyen-Âge dans la région du Cachemire en Inde, il connaît ensuite un vif succès en Europe. Depuis, il est parvenu à s’intégrer dans les pièces à vivre, comme au cœur des chambres à coucher. Et en 2021, il s’impose à nouveau, grâce à son tissu haut de gamme à intégrer par touches à sa déco, ou sur des pièces phares comme les canapés et fauteuils. 



 



Le terrazzo et ses couleurs minérales



Au départ, le terrazzo est un matériau de sol composé de plusieurs fragments polis de pierres naturelles, de marbre coloré et de ciment. Il trouve son origine à l’Antiquité, et porte le nom d’un commune italienne de la province de Vérone. Il est également parvenu à traverser les âges, après un franc succès dans les années 20 puis au début des années 90. Aujourd’hui, ce matériau prisé se décline en objets de design comme en touches à parsemer chez soi. 



 



Des meubles avec des courbes pour adoucir son intérieur 



Ce n’est plus un secret, fauteuils et canapés sont les pièces maîtresses d’une pièce à vivre. En 2021, le “Squircle” - mot anglais issu de la combinaison de « square » (carré) et « circle » (rond) - et ses formes arrondies s’impose comme une évidence. Pas seulement à travers ses douces assises, car le “Squircle” peut se décliner à travers étagères, miroirs, tables ou chaises. Le mot d’ordre, vous l’aurez compris, des courbes pour harmoniser son intérieur. 

Quel bilan pour le marché du meuble en 2020 ?
Mardi 09 mars