Mercredi 07 juillet
Entretien avec Philip CELLIER, PDG de Armony Cucine

Depuis 40 ans, Armony cuisine concocte de véritables espaces de vie. Les cuisines Armony sont produites dans une usine à l’avant-garde, où le gaspillage est réduit au minimum et la précision est maximale. Une usine où l’expertise de l’homme fait toujours la différence. L’entreprise poursuit son expansion, et développe sa présence à l’international. Entretien avec Philip Cellier, dirigeant d’Armony. 

 

Dans ce contexte d’activité soutenue, parlez-nous de votre marque et de ses actualités ? 

Nous avons fait un pack vidéo, j’ai fait réaliser une douzaine de petits films de 1 min 30 qui montrent nos différents lieux, entre la production, l’usine, le showroom de 800 m2. Ces vidéos sont disponibles à tous nos clients depuis le 23 juin dernier. 

Nous avons également réalisé un nouveau catalogue photo qui sortira début juillet, et nos nouveaux tarifs sont également entrés en vigueur le 1er mai. 

La société est en pleine expansion, nous avons mis un directeur à l’export, qui développe actuellement de nombreuses régions du monde. 

 

2021 est déjà bien lancée, quels seront vos relais prioritaires de croissance en 2022 ?

Je me base sur 2019 qui était une année pleine. Nous devrions réaliser un chiffre d’affaires d’à peu près 45 millions cette année, contre 39 millions en 2019. 

Aujourd'hui, tout l’investissement industriel que nous avions prévu depuis 2019 est terminé, nous sommes sur une phase de progression et d’augmentation de volume en concordance par rapport au chiffre d'affaires que nous sommes en train de réaliser. Nous faisons 90% de notre chiffre d’affaires sur le marché européen en France, Belgique, Suisse, Luxembourg, Espagne. Nous sommes en train de faire 6 points de vente aux Etats-Unis, et de nous implanter en Amérique du Sud et en Inde. L’export va représenter une dizaine de millions d’euros dans les 24 mois. 

 

Dans ce contexte, qu’est-ce qui vous a convaincu d’exposer à ESPRITCUISINE ? Qu’en attendez-vous  et qu’y ferez-vous découvrir ?

Je travaille dans le secteur de la cuisine depuis 1979. J’ai connu l’évolution des salons avant, où tous les secteurs étaient réunis. Depuis quelque temps, on voit des salons par secteurs particuliers, et je pense que c’est un tort, car il faut réunir tous les acteurs du milieu. Je suis donc très heureux de voir que le monde de la cuisine va peut-être revenir dans un salon qui fait venir plus de monde. Pour nous, ESPRITCUISINE est une expérience qui sera positive, et elle le sera pour tous nos clients qui viendront nous voir. Nous ferons découvrir des nouveautés sur des nouvelles finitions de laque, de nouvelles exclusivités… 

À lire aussi …
Entretien avec Pierrick CAHOUR, président de Cuisinov
Mercredi 10 novembre
Entretien avec Fabrizio MARCUZ, AERRE ITALIA
Mardi 09 novembre
Entretien avec Marion SEVENO et Laurent PETARD, dirigeants du GRAM
Mercredi 03 novembre
Entretien avec Christophe GAZEL, Directeur de l’IPEA
Jeudi 28 octobre