Mardi 03 mai
Marché de la literie : une situation « plus que positive »

Dans le contexte d’un exercice 2021 synonyme de croissance pour tous les acteurs de l’ameublement (avec une progression globale du marché de plus de 14,3 % par rapport à l’exercice 2020, à 14,5 milliards d’euros), la literie (1,86 milliards d’euros) affiche, elle, une hausse de presque 13 % (12,8 % exactement) par rapport à 2020, mais d’un peu moins de 5 % seulement par rapport à l’année “anté-Covid” qu’est 2019.

Après quinze années presque ininterrompues de forte croissance, durant lesquelles la literie aura joué un authentique rôle de moteur du marché du meuble, « il n’est pas illogique », dit l’IPEA (Institut de prospective et d'études de l'ameublement), « de voir les ménages se diriger vers d’autres produits d’ameublement pour leur logement, alors qu’ils se sont concentrés ces dernières années sur la literie. On notera également que le marché atteint un nouveau point haut, avec une valeur d’un peu plus de 1,86 milliard d’euros, ce qui permet de relativiser la situation, qui reste plus que positive ».

Autre bonne nouvelle pour ce marché : de nombreux éléments apparaissent comme autant de leviers de croissance potentiels pour la literie. Citons pour exemples : la hausse des prix des matelas et sommiers depuis la réouverture des points de vente (en mai 2020), qui tire le panier moyen des ménages vers le haut ; le développement continu des ventes de literies de plus grandes tailles, qui séduisent de plus en plus de consommateurs (avec des matelas de 160 cm et plus, qui représentaient déjà plus du tiers des ventes de matelas en valeur en 2020) ; le succès de la LOA (location avec option d’achat) chez certains spécialistes, qui permet aux magasins qui la proposent de monter en gamme et de doper leur panier moyen ; le développement des chaînes nationales de spécialistes literie, qui multiplient les ouvertures de magasins.

Concernant ce début d’année 2022, dans le contexte que l’on sait (tensions inflationnistes, coût de l’énergie à la hausse, guerre en Ukraine, pénuries de matières premières…), le marché du meuble domestique dans son ensemble a commencé l’exercice sur une baisse de 1,3 % en janvier par rapport à 2021 (mais sur une croissance de 8,2 % vs 2019), puis a continué de se contracter en février dernier, avec cette fois-ci un repli plus marqué, de 9,7 % par rapport à février 2021. Un résultat que l’IPEA nous invite à analyser avec précaution, ne serait-ce qu’au regard de l’excellente performance du marché en février 2021 (au-dessus de +20 %). Le recul observé ce mois de février 2022 doit donc être relativisé ; et le marché reste encore largement en avance sur son dernier exercice anté-Covid, à +10,1 % par rapport à 2019.

Hélas, concernant le mois de mars, les premières remontées de terrain font état (et la literie n’échappe pas à la tendance), d’un recul de fréquentation et d’activité aussi marqué (si ce n’est plus chez certaines enseignes), qu’en février dernier… L’ensemble du marché du meuble recule de 3,5 % par rapport à 2021 ; mais il faut tout de même noter que l’IPEA enregistre encore une progression par rapport à 2019, de 5 % ! Ceci étant dit, le même institut relève que les ventes de literie restent également en retrait lorsqu’on les compare à celles de 2019.

Pour tout savoir sur le marché de la literie en France, une seule solution :
Lisez la nouvelle étude de l’IPEA (Institut de prospective et d'études de l'ameublement), consacrée au marché de la literie, d’ores et déjà disponible.
Au programme : matelas seuls (hors bébé) ; ensembles matelas + sommier ; cadres à lattes ; sommiers à lattes et tapissiers ; sommiers TPR ; sommiers et lits-coffres ; surmatelas ; dosserets et têtes de lit ; pieds de lit. Mais aussi les valeurs, les unités, les prix moyens, les circuits de distribution, les saisonnalités... Un dossier 2019-2021 qui évolue, avec beaucoup d’innovations, notamment de nouveaux marchés et des segmentations plus fines. Sans oublier l'analyse du marché des compléments literie.

Sommaire et bon de commande : https://ipea.fr/medias/public/Bon de commande DOSSIER LITERIE 2019-2021 - D.pdf

À lire aussi …