Mercredi 23 juin
ESPRITMEUBLE s’inscrit dans une démarche RSE : témoignage de Anne-Laure DRON, responsable marketing groupe ADOVA

Conscient des enjeux environnementaux de plus en plus prégnant notamment dans le domaine de l’ameublement, ESPRITMEUBLE souhaite s’inscrire davantage dans une responsabilité environnementale au cœur même de son Salon. En témoigne la participation à l'événement d’un des groupes industriels Français de literie, sièges et canapés, Adova, qui poursuit son développement, et plus particulièrement dans le domaine du RSE (responsabilité sociétale des entreprises). Adova, consciente des enjeux environnementaux du secteur, a en ce sens lancé son programme “Ressources” qui s'inscrit dans la durée. En mars dernier, l’une de ses marques, Simmons, a en effet lancé le 1er matelas éco-conçu pour préserver le sommeil et l’environnement. Si Adova a répondu présent pour l’édition 2021 d’ESPRITMEUBLE, l’entreprise prévoit d’installer un stand en accord avec cette démarche environnementale. 

Entretien avec Anne-Laure DRON, Responsable Marketing Groupe. 

 

Quelle est l’actualité du groupe autour de cette logique de responsabilités ?

A travers la création du programme “Ressources”, nous mettons en place une stratégie RSE globale afin d’avoir un impact positif sur la société, l’environnement tout en étant économiquement performant. 

Ce programme qui s’appuie sur trois principaux piliers - le volet social, environnemental et économique - rayonne sur nos marques TRECA et SIMMONS à travers des engagements, des actions et notamment la création de produits respectueux de l’environnement. 

C’est ainsi que nous avons développé, sur la marque Simmons, le matelas “Génération”, premier matelas éco-conçu à partir de matériaux recyclés et recyclables. Avec ce matelas, Simmons franchit une nouvelle étape et renforce son engagement envers la préservation de l’environnement. La marque offre également la possibilité aux consommateurs de réaliser un acte d’achat responsable et engagé. 

 

De quelle façon cet engagement se traduit-il dans votre relation avec les distributeurs ? 

Nous essayons de faire des produits respectueux de l’environnement. Par exemple pour le matelas “Génération”, de l’approvisionnement durable en passant par l’éco-conception et le recyclage, tout le processus a été entièrement revisité pour proposer un produit unique sur le marché de la literie. Nous avons sélectionné des matières premières auprès de fournisseurs locaux (100 % européens dont 73 % Français). Les ressorts ensachés sont façonnés sur notre site de St Amand les Eaux à partir de fil d’acier à 90 % recyclé et les garnissages du matelas sont constitués à partir de matières recyclées et/ou respectueuses de l’environnement : la ouate Aerelle® blue (issue des plastiques des océans), le lin issu d’une production européenne, le tissu qui habille le matelas a été tissé avec du fil Ecolife 100 % recyclé (à 90 % composé de coton). 

La stratégie du groupe est également de produire en France, au sein des cinq usines dédiées à la fabrication des marques Treca et Simmons. C’est un véritable engagement du groupe et de la direction de faire-valoir la fabrication française et artisanale, et de la pérenniser dans le temps. 

 

Quelle en est la traduction sur votre présence à ESPRITMEUBLE ? 

ESPRITMEUBLE est pour nous un évènement incontournable, nous sommes ravis de pouvoir y participer, de retrouver nos distributeurs et nos fournisseurs. Un moment de retrouvailles où nous pourrons présenter nos nouveautés et également les engagements de notre programme RESSOURCES.  Aujourd’hui, nous sommes en pleine réflexion sur la conception de notre stand. Nous sommes conscients qu'il y a un switch à faire car aujourd’hui nous construisons des stands viables sur une courte durée, et malheureusement, ce sont des choses qui sont ensuite détruites. Donc nous réfléchissons à la façon dont nous pouvons les concevoir de façon plus vertueuse pour limiter la production de déchets et favoriser ainsi l’économie circulaire. 

À lire aussi …
Entretien avec Patrick Prigent, président de la FNAEM (Fédération du Négoce de l’Ameublement et de l'Équipement de la Maison)
Mardi 09 mars
[RE]TROUVAILLES 2021 : Une nouvelle édition d’ESPRITMEUBLE !
Mardi 09 mars
3 tendances déco pour 2021 !
Mardi 09 mars

2021 offre son lot de tendances colorées, douces et agréables, pour se concocter un intérieur harmonieux. Que nos journées soient organisées chez nous en télétravail, ou qu’il ressemble à un havre de paix où y passer ses week-ends, une chose est sûre, il est essentiel de s’y sentir bien. 



 



L'indémodable velours



Matière phare du XVe siècle, le velours a réussi son pari de traverser les siècles avec brio. Inventé au Moyen-Âge dans la région du Cachemire en Inde, il connaît ensuite un vif succès en Europe. Depuis, il est parvenu à s’intégrer dans les pièces à vivre, comme au cœur des chambres à coucher. Et en 2021, il s’impose à nouveau, grâce à son tissu haut de gamme à intégrer par touches à sa déco, ou sur des pièces phares comme les canapés et fauteuils. 



 



Le terrazzo et ses couleurs minérales



Au départ, le terrazzo est un matériau de sol composé de plusieurs fragments polis de pierres naturelles, de marbre coloré et de ciment. Il trouve son origine à l’Antiquité, et porte le nom d’un commune italienne de la province de Vérone. Il est également parvenu à traverser les âges, après un franc succès dans les années 20 puis au début des années 90. Aujourd’hui, ce matériau prisé se décline en objets de design comme en touches à parsemer chez soi. 



 



Des meubles avec des courbes pour adoucir son intérieur 



Ce n’est plus un secret, fauteuils et canapés sont les pièces maîtresses d’une pièce à vivre. En 2021, le “Squircle” - mot anglais issu de la combinaison de « square » (carré) et « circle » (rond) - et ses formes arrondies s’impose comme une évidence. Pas seulement à travers ses douces assises, car le “Squircle” peut se décliner à travers étagères, miroirs, tables ou chaises. Le mot d’ordre, vous l’aurez compris, des courbes pour harmoniser son intérieur. 

Quel bilan pour le marché du meuble en 2020 ?
Lundi 30 novembre