All our news

Entretien avec Patrick Prigent, président de la FNAEM (Fédération du Négoce de l’Ameublement et de l'Équipement de la Maison)
Mardi 09 mars
[RE]TROUVAILLES 2021 : Une nouvelle édition d’ESPRITMEUBLE !
Mardi 09 mars
3 tendances déco pour 2021 !
Mardi 09 mars
Quel bilan pour le marché du meuble en 2020 ?
Mardi 09 mars
En 2020, le secteur de la literie tire son épingle du jeu
Mercredi 07 avril
Décoration : quelle est la couleur pantone 2021 ?
Mercredi 07 avril
Entretien avec Pascal Meyer et Paul Rom, du fabricant de fauteuils et canapés ROM AG
Vendredi 09 avril
ESPRITMEUBLE officialise ESPRITCUISINE
Jeudi 15 avril

Pour son édition 2021, ESPRITMEUBLE dévoile ESPRITCUISINE, le nouveau rendez-vous des pros de la Cuisine à l’occasion des [RE]trouvailles de la grande famille de l’ameublement.



 



ESPRITMEUBLE capitalise sur les synergies initiées lors de sa dernière édition et officialise ESPRITCUISINE, le nouveau secteur fort du salon, qui vient rejoindre les métiers du meuble, du siège, de la literie et de la décoration pour attirer encore plus de visiteurs et augmenter les opportunités de business pour tous les acteurs.Cette 9e édition 2021, placée sous le thème des [RE]trouvailles, sera pleine de surprises et se déroulera du samedi 20 novembre au mardi 23 novembre Hall 1 - Porte de Versailles - sur 40 000m².



 



LA CUISINE REJOINT LA GRANDE FAMILLE DU MEUBLE !



 



Véritable Salon dans le Salon, ESPRITCUISINE, ce sont des meubles de cuisine bien sûr, mais aussi de l'électroménager, des équipementiers (quincaillerie, options, éclairages), des enseignes, des services (planner informatique, plateforme services, recrutement, formation…), ainsi que des plans de travail, de la crédence, de la robinetterie… 



 



L’objectif pour les exposants : 



- [RE]cruter de nouveaux clients cuisinistes, 



- Promouvoir leur innovation,



- Identifier de nouveaux clients chez les multi-spécialistes ameublement en recherche de diversification et d’optimisation de leurs offres commerciales



- [RE]ncontrer les architectes, décorateurs d’intérieurs, promoteurs immobiliers. 



 



L’objectif pour les visiteurs : 



- [RE]découvrir les grandes marques de l’univers de la cuisine et leurs innovations,



- Identifier les nouvelles tendances de la maison



- [RE]ncontrer les fournisseurs additionnels (table, chaises, compositions, siège…)



- Préparer l’ouverture de leurs magasins. 



 



Une nouveauté de taille pour les pro de l’ameublement, avec de grandes marques qui ont déjà confirmé leur présence et ont ainsi rejoint la grande famille du meuble dont 2020 TECHNOLOGIES, AFPIA, AMICA, ASKO, ARMONY, BLUM, CUISINES REFERENCES, BRANDT, CONCEPTEUR VENDEUR, CREALIGNE, DARTY CUISINE, DE DIETRICH, EBERHARDT, ELICA, FALMEC, LA FABRIQUE, GESTEOS, INSPI, HETTICH, LE CHAI, LE BON CUISINISTE, LIEBHERR, MSA, RAISON HOME, SAUTER, SFG, SFL, SNEC, WIPOZ!...



 



ESPRITMEUBLE 2021 promet d’être à nouveau le rendez-vous incontournable des professionnels de l’ameublement, à travers 300 marques, réparties sur les 4 secteurs10 000 visiteurs sont attendus au cœur de la famille du meuble.



 



Les acteurs d’ESPRITCUISINE découvrirons donc la convivialité et l’ensemble des services si uniques à ESPRITMEUBLE où tout est offert aux visiteurs : l’entrée, le petit-déjeuner, la restauration, les boissons, les vestiaires, le catalogue… Le lundi soir, le salon accueillera l’ensemble des acteurs de l’Ameublement pour le traditionnel GRAND APÉRO, qui réunit 2 500 personnes dans un esprit d’échange et de partage. Sans oublier les happy hours du samedi et du dimanche soir ! De très bons moments à partager !



 



Rendez-vous du samedi 20 au mardi 23 novembre 2021 !

Entretien avec Christian Sarrot, secrétaire général du SNEC (Syndicat National de l'Equipement de la Cuisine)
Vendredi 23 avril

Le SNEC, seule organisation professionnelle au service exclusif des professionnels de la cuisine équipée sur-mesure réunit l’ensemble de la filière. Une famille de métiers qui s’étend des fabricants de cuisines, aux distributeurs (avec ou sans enseigne), les équipementiers (électroménager, charnières, prises et éclairages, plans de travail…) aux membres associés (cabinets de recrutement, éditeurs de logiciels, centres de formation…).



Pour sa nouvelle édition 2021 et pour la seconde fois, ESPRITMEUBLE propose aux visiteurs ESPRITCUISINE, un secteur fort du salon, véritable carrefour des professionnels de l’habitat. Entretien avec un spécialiste de la question. 



 



Quelle est la situation de vos adhérents cuisinistes sur le premier trimestre 2021 dans ce contexte si particulier ?



Malgré la fermeture des magasins « non essentiels » en raison de la pandémie de Covid-19 en 2020, le secteur de la cuisine équipée sur mesure a connu une hausse de 6,2% de son C.A. L’explication : Il y a eu véritablement une prise de conscience des consommateurs qu’il était indispensable de réaménager son habitat (dressing, rangement) - notamment en centre urbain- en raison des confinements successifs et la pièce-cuisine en particulier par l’obligation du télétravail.



Les années précédentes avec le retour du « cocooning », l’envie d’aménager son intérieur, se retrouver entre amis et bien sûr cuisiner avait fait de la pièce-cuisine, la préférence des français. Remplaçant l’automobile, la cuisine est devenue vitrine « sociale » où l’on investit le plus.



En 2021, la tendance se poursuit mais avec, pour nos professionnels, les difficultés d’approvisionnement des matières premières (bois, acier,…).  



C’est un secteur d’activité qui recrute avec une demande de 3 000 postes en 2021, offrant un CDI à l’embauche et une véritable carrière professionnelle. Tout individu (jeune, en reconversion ou pôle-emploi..) intéressé par la décoration d’intérieur et la vente peut postuler.



 



Quelles opportunités constitue l’unification des différents métiers de l’Habitat sur un seul salon selon vous pour les spécialistes cuisine ?



Le SNEC a vocation à participer à tous les événements où la pièce-cuisine est représentée afin de promouvoir les métiers et le sérieux des professionnels présents.



Lieu stratégique de l’appartement ou de la maison, la pièce-cuisine est l’ouverture sur les autres pièces (salon, chambre parentale, chambre des enfants, dressing, rangement…) donc nécessairement attire les professionnels du meuble-meublant.



Au vu de son succès, les professionnels-distributeurs de meubles s’y intéressent et nombreux d’entre eux, proposent aujourd’hui dans leur surface, un espace-vente de cuisines ou un magasin sous enseigne mais attention, il faut préalablement en appréhender tous les métiers. 



Sur ESPRITMEUBLE avec ses espaces comme ESPRIT LITERIE et ESPRITCUISINE, c’est l’occasion de proposer aux visiteurs, une offre originale globale (meubles, literie, luminaires et cuisines…) de l’habitat et de facto, une fantastique source d’inspiration et de commerce. 



 



Quels sont les enjeux de ce nouveau Salon ESPRITCUISINE pour les exposants selon vous ?



Ce qu’incarne ESPRITMEUBLE pour tous les professionnels, édition après édition, c’est la convivialité des organisateurs avec les bars et restaurants ouverts et gratuits pour tous, les tables-rondes et le « Grand-Apéro », une mise en scène événementielle qui facilite les opportunités d’échanges et de newbusiness. 



Pour ESPRITMEUBLE, cette année 2021 de Re-trouvailles est donc particulière et fortement attendue par tous les professionnels de l’habitat : s’éloigner du virtuel et Re-trouver ces possibilités de rencontres, d’échanges sur de nouveaux  territoires et créer de nouvelles passerelles.



Pour les exposants d’ESPRITCUISINE, l’enjeu est de faire connaître et promouvoir la richesse du (des) métier(s) de la cuisine équipée sur mesure à d’autres professionnels.



Le secteur de la cuisine équipée sur mesure se doit d’être dynamique, innovant, de s’enrichir de tout ce qui se fait en Europe et par le monde notamment en matière de protection environnementale (recyclage, colles, bois, laques…) afin d’anticiper, au mieux, les futures demandes et exigences des consommateurs.

Entretien avec Franck PELLE, Président du Directoire d’Eberhardt
Mercredi 05 mai

Multi-spécialiste dans l’univers de l’électroménager, Eberhardt est l’un des grands distributeurs de marques européennes du secteur, depuis près d’un demi-siècle. Plusieurs marques spécialistes se complètent dans une même cuisine : Liebherr pour la partie froid, Asko pour tout ce qui concerne le lavage et la cuisson, et Falmec pour l’aspiration dédiée. Cette offre complète, sous trois marques spécialisées et européennes, sera présente du 20 au 23 novembre prochain lors d’ESPRITCUISINE, nouveau secteur fort du salon ESPRITMEUBLE. 



 



Quelles sont vos actualités sur ce début d’année ?



Il y a tout d’abord l’actualité de notre environnement professionnel : le changement d’Energy Label notamment sur le froid qui a généré énormément de contraintes de changements d’expos, en particulier chez les cuisinistes qui exposent souvent du matériel intégrable ou en inox. Il a fallu vendre le matériel rapidement car l’Energy Label changeait, donc les références aussi. 



La deuxième actualité a été une demande toujours aussi forte. Nous devons même comparer nos résultats 2021 à 2019, tant l’année 2020 a été chaotique et ne peut servir de référence. Les cuisinistes sont les mieux servis car chez Eberhardt nous avons appliqué la politique du “premier à commander, premier servi”, quelle que soit la taille du client, sans exception. Les cuisinistes commandent longtemps à l’avance et nous livrons par ordre de priorité des commandes. Cependant, si nous avons été irréprochables jusqu’en novembre 2020, nous subissons désormais des ruptures, par pénurie mondiale de matières premières et composants.



Nous avons aussi des actualités produits, pour chaque marque. Pour Liebherr, toute la gamme intégrable a été changée début 2021 sans aucune exception, et nous avons reçu un très bel accueil auprès notamment des cuisinistes. Pour Falmec, nous avons eu le déploiement de la technologie Circle-Tech qui permet d'être très efficace dans la filtration des graisses et odeurs, et autorise des possibilités esthétiques décuplées. Quant à Asko, nous avons sorti, en niche de 45cm, un four 5 en 1 pour lequel l'accueil des clients est excellent.



 



Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce nouveau concept de salon ESPRITCUISINE qui réunit tous les métiers de l’ameublement et où vous exposerez fin novembre 2021 ?



Ces décisions sur des démarrages sont toujours une question de rencontres. J’ai aussi apprécié la forte remise en question, démontrant une certaine flexibilité, qui est déjà une grande qualité sur un marché désormais si mouvant. Se poser de telles questions est un critère de qualité des organisateurs. Puis j’ai constaté que tout avait été axé sur la convivialité, l'animation, le contact. C’est une profession qui veut s’exprimer, on ne convainc pas avec des mots mais par un rassemblement et des mises en situation. Ça donne vraiment un esprit, qui colle à sa baseline, ESPRITmeuble, un état d’esprit de convivialité, de rassemblement. On est dans la construction de quelque chose de sérieux, sans penser dès le début à ce que ça va nous rapporter, mais plutôt à la philosophie de ce qu’on veut faire. On met bien l’outil au service de l’objectif long terme.



 



Quels sont vos objectifs de développement de business additionnel sur ESPRITCUISINE, que ce soit avec vos clients spécialistes cuisine, les magasins de meubles ou les architectes et décorateurs d’intérieur, les promoteurs ou le monde de l’hôtellerie ?



Le but principal n’est pas d’avoir de nouveaux contacts, mais plutôt de ne plus avoir cette séparation qui a existé beaucoup trop longtemps et qui existe encore parfois, entre “le bois” et l’électroménager. Il y a encore beaucoup de centrales aujourd’hui où l'électroménager se situe dans un département “Accessoires” alors que ça constitue une bonne partie de la rentabilité du magasin. Je ne conçois plus cette séparation pour des raisons commerciales et pragmatiques : je ne vois pas comment on peut créer un endroit harmonieux en s’adressant à deux prestataires  ni comment on peut faire évoluer nos propres produits hors de la sphère cuisine. C’est nous les fournisseurs qui allons manquer d’imagination si on ne pose pas nos produits, en situation, dans des cuisines pour voir quel en est le véritable rendu. 



La rencontre est importante à ESPRITCUISINE, mais elle a lieu dans les deux sens : aux cuisinistes de se dire “je ne vois pas comment je peux vendre un univers harmonieux sans m'être soucié de l'électroménager”, et aux fournisseurs de répondre “comment puis-je faire évoluer mes produits correctement si je ne les mets pas en situation dans une cuisine, comme c’est le cas sur le salon”. 



 



Grâce à ESPRITCUISINE, j’aimerais que nous renforcions encore cette proximité, cet échange, avec les cuisinistes. Nous avons besoin de cette expertise mutuelle pour satisfaire l’exigence élevée des consommateurs. 

Entretien avec Christophe CHENU, Gérant de Blum France
Mardi 11 mai

Entreprise familiale, Blum a vu le jour en 1954 en Autriche. Désormais, le multispécialiste compte 8500 collaborateurs, et atteindra bientôt 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Blum est présent dans 120 pays à travers le monde, spécialisé dans la fabrication de charnières, de coulisses, et de solutions pour portes relevables. Une entreprise très spécialisée, avec une gamme peu large mais très profonde. Quant à Blum France, l’antenne existe depuis 1992. Ses 34 collaborateurs ont pour objectifs d’adapter les concepts autrichiens au marché français et d’avoir une proximité physique avec tous ses clients pour répondre au mieux à tous leurs besoins. Entretien avec Christophe Chenu, Gérant de Blum France.



 



Quelles sont vos actualités sur ce début d’année ?



La première actualité de taille est d’arriver à répondre à la demande de nos clients. Le marché est très demandeur puisqu'on est sur des volumes qu’on a jamais vu sur le marché français, avec des augmentations entre 30 et 40% par rapport à 2019 sur l’ensemble des marchés. On essaie de pouvoir répondre à toutes les demandes. 



De fait, on a reporté toutes les commercialisations de nouveaux produits sur 2022 pour se focaliser sur les produits actuels, et pouvoir les livrer en conformité et dans les bons délais. 



Jusqu’à la fin de l’année, on sait que ça va être très soutenu. On a échangé avec des industriels qui ont des carnets de commandes quasiment plein jusqu’au mois d’octobre prochain. C’est bien, mais un peu déroutant, car pour l’instant on ne voit pas de frein à cette suractivité qu’on vit depuis un an, où l’on livre des volumes colossaux chez nos clients. 



De surcroît, nous avions un salon qui devait démarrer le 11 mai, INTERZUM, salon mondial des composants du meuble, qui n’a donc pas eu lieu. Nous l’avons remplacé par “Blum Connect” tout au long de mai et juin, évènement interne sur lequel nos clients peuvent se connecter pour découvrir les nouveautés que Blum va amener sur le marché à partir de 2022. C’est une plateforme digitale qu’on transforme en phygital, en organisant à la fois des rencontres physiques avec nos clients en digital, via teams de manière à les accompagner, à leur expliquer toutes ces nouveautés qui sont en passe d’arriver dans les prochaines années. 



 



Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce nouveau concept de salon ESPRITCUISINE qui réunit tous les métiers de l’ameublement et où vous exposerez fin novembre 2021 ?



Le fait de rencontrer des distributeurs de meubles qui avaient un intérêt certain pour la cuisine mais qui ne savaient pas comment s’y prendre. Grâce à l’organisation, on a créé notamment un livre de cuisine avec les douze recettes pour bien réussir une cuisine : la bonne découverte du client, les bons logiciels pour dessiner, les problématiques d’ergonomie… 



L’objectif de participer à ESPRITCUISINE n’est pas forcément de faire de business, car on a rien à vendre, nous sommes un équipementier donc on fournit nos composants aux fabricants de meubles. Mais plutôt de sensibiliser les futurs vendeurs de cuisines aux propriétaires de magasins de cuisine sur l’importance de tous les composants qu’il y a à l’intérieur du meuble, et de ne pas traiter, comme dans le meublant, uniquement l'esthétique. Nous avons une certaine connaissance, une vision de ce qui se fait dans la cuisine, donc on peut aider ou accompagner les futurs vendeurs de cuisine sur les critères importants pour démarrer cette activité. 



 



Quels sont vos objectifs de développement de business additionnel sur ESPRITCUISINE, que ce soit avec vos clients spécialistes cuisine, les magasins de meubles ou les architectes et décorateurs d’intérieur, les promoteurs ou le monde de l’hôtellerie ?



Notre objectif est de faire connaître Blum à un public qui ne le connaît pas bien aujourd’hui, que sont les négoces d’ameublement. Mais aussi parce que le cadre, l’ambiance, tout ce qui a été fait dans ESPRITMEUBLE nous plaît beaucoup : cette convivialité, cette proximité, ces bars ouverts, gratuits. C’est un salon qui est très chaleureux, et sur lequel on a plaisir à se rendre.